nousdeux.jpg

Nathalie & Michel

Nous ne tarissons pas d’efforts pour dénicher les tables qui vous régaleront

Pure & V

Pure & V

☎ 06 19 88 68 90- 15 Rue Bottero, 06000 Nice

39520192_1801212573327185_5092359486677450752_o.jpg
 

Au fil des visites gourmandes dans cette nouvelle maison, j'en suis arrivé à une certitude, une évidence, cette jeune sommelière et son chef danois possèdent cette graine de génie qui fait toute la différence entre une bonne table et une pépite. Passons sur la décoration, le quartier et tous les outils marketing que développent certaines maisons à la mode à défaut de talent. C'est même une gageure que de lancer en plein été une table de ce niveau en dehors des quartiers touristiques et sans fignoler le look du lieu. Concentrons nous sur l'essentiel, car dés la première bouchée vous allez faire un voyage dont vous n'êtes pas prêt de vous remettre. Tout semble pourtant simple, épuré mais tout le génie de Mathias Siberbauer réside dans la recherche du goût absolu, du mariage parfait, de ces petits suppléments d'âme qui transforment un produit d'exception en une oeuvre d'art. Car bien sur la base est de premier choix, poisson en direct de la grande bleue, volailles de la région, fruits et légumes cueillis le matin même et livrés aussitôt. Après commence le travail d'alchimiste de Mathias qui n'hésite pas à passer 3 jours pour réaliser une huile à l'infusion de verveine fraiche et d'y associer moult ingrédients qui transformeront ce filet de Merlu en un plat aux saveurs inégalées. En amuse bouche on démarre par 3 radis, non ce n'est pas un gag, attendez de croquer dedans pour comprendre, pour vous envoler, pour perdre la raison. Croquant, fondant (allez parlons de gourmand pour paraphraser un chef médiatique), une saveur citronnée et servi avec une crème de pistache et estragon frais. Je n'ai pu résister à manger les fanes. Vous commencez à comprendre que le génie est là et que des produits aussi simples arrivent à vous émouvoir aux larmes (bon ok je suis un peu sensible). Les plats s'enchaînent sans jamais cesser de vous surprendre, filet de chinchard, tomates et infusion de basilic.

Vient ensuite la dorade rose et son émulsion crémé juste diabolique tant elle exhale le parfum de ses herbes et épices dont la recette a été trouvée dans l'esprit de Mathias. Le merlu je vous en ai parlé en oubliant toutefois son accompagnement de betteraves et cerises confites, mais attendez que le demi pigeon arrive et ses figues fraiches, on nage dans le superlatif dans l'inconnu, chaque bouchée est un enchantement et le dessert sous forme de crème glacée, maïs, noisettes et réglisse achève l'aventure avec un seul espoir, celui de revenir bien vite pour découvrir de nouvelles aventures. Deux menus 3 ou 5 services qui sont autant de surprises magnifiques et qui changent chaque jour au gré du marché et des fulgurances de l'artiste derrière les fourneaux. Côté vins Vanessa Massé la jeune sommelière et propriétaire des lieux n'a pas son pareil pour vous faire découvrir ces vignerons tout autant inspirés qui vous font apprécier la vigne dans ce qu'elle a de plus pur, de plus inspiré. C'est ici le règne du vin nature, parfaitement pensé et réalisé, loin des modes passagères. Que dire de plus sinon qu'il vaut mieux profiter de cette table avant que le succès l'amène au firmament et qu'il faille de longues semaines pour accéder à une table. C'est pour moi sans conteste la plus belle surprise de l'année 2018, la découverte qui me fait croire que Nice prend une place de choix dans la gastronomie. A l'image de Jouni en son temps ou d'Alexandre Mazzia à Marseille, nous sommes face à un grand Monsieur qui n'a pas fini de faire parler de lui sous l'égide de cette jeune entrepreneur. Une parenthèse enchantée, merci à vous deux pour ce moment d'exception, votre gentillesse et votre générosité du coeur. Un client subjugué.

 
Le Canon

Le Canon

Les Plaisirs

Les Plaisirs